Ecarts de réévaluation - 1130

L’écart de réévaluation correspond à l’excédent de la valeur actuelle d’une immobilisation sur sa valeur comptable nette.

Exemple :
  • Valeur nette comptabilité d’une immobilisation : 500000 DH
  • Valeur économique actuelle de cette immobilisation : 725000 DH

=> Ecart de réévaluation : 225000 DH

Le compte « 1130. Ecart de réévaluation » est crédité par le débit du compte de l’immobilisation réévaluée (du même montant).

Remarque : L’entreprise ne peut procéder à une réévaluation de ses actifs immobilisés du fait que cela déroge au principe du coût historique. A défaut, elle doit apporter des explications au niveau de l’ETIC (Etat des informations complémentaires).

Il est à noter que cet écart ne peut ni compenser des pertes des exercices antérieurs, ni être distribué, mais il peut être incorporé au capital.

Partager sur :

Disponible sur Google Play