Antidater
Le mot antidater s'utilise pour qualifier le fait qu'une date apparaissant sur un document est antérieure à la date réelle de rédaction d'un document. Il est ainsi possible d'antidater un contrat, un acte sous seing privé ou également un chèque. Toutefois, le fait d'antidater peut rendre caduque un engagement et il peut être qualifié de délit et passibles d'amendes et de poursuites judiciaires.

Partager sur :