Acceptation d'une lettre de change
L'acceptation d'une lettre de change est l'acte par lequel le tiré s'engage à payer le montant de la lettre de change à l'échéance et entre les mains du porteur (souvent une banque). L'initiative de l'acceptation d'une lettre de change revient au porteur. Le tiré doit manifester son acceptation par écrit sur la lettre de change. Sa simple signature sur la lettre de change vaut son acceptation. Cette acceptation renforce considérablement la garantie de paiement du porteur. Juridiquement, tous ceux qui ont tiré, accepté ou endossé une lettre de change sont tenus solidairement envers le porteur. Si le tiré refuse l'acceptation de la lettre de change, lors de sa présentation, le porteur doit lors faire constater ce refus par un officier ministériel habilité (huissier de justice ou notaire) pour réserver ses recours (sauf dans cas de clause de retour sans frais).

Partager sur :