Abus de majorité
L'abus de majorité suppose, en droit francais, qu'une décision de la majorité des actionnaires ait été prise contrairement à l'intérêt général de la société, dans l'unique dessein de favoriser les membres de la majorité, et au détriment des minoritaires. Il est en général très difficile à prouver.

Partager sur :